Chômage : les ennemis "invisibles" de Michel Sapin

  • A
  • A
Chômage : les ennemis "invisibles" de Michel Sapin
Partagez sur :

Les chiffres de l'emploi pour le mois de décembre seront publiés lundi soir...

La courbe du chômage aura-t-elle été inversée en 2013, comme l'a promis à de nombreuses reprises François Hollande ? Les chiffres de décembre 2013, qui seront publiés lundi 27 janvier, seront une nouvelle dois examinés de près. Après une baisse enregistrée en octobre par Pôle emploi, le nombre de demandeurs était reparti en hausse au mois de novembre... Et lors de ses voeux, le chef de l'Etat n'a pas réitéré son engagement, reconnaissant ne pas avoir "encore" remporté sa bataille pour l'emploi. "Pas de miracles mais du volontarisme" Le ministre du Travail est revenu, lors de ses voeux à la presse jeudi, sur cette inversion, affirmant qu'elle était "engagée, avec le ralentissement, puis la stabilisation de la fin de 2013."Nous nous battons farouchement contre des ennemis parfois invisibles et qui nous dépassent", a déclaré Michel Sapin. Parmi eux : "la conjoncture, le moral des entrepreneurs, les fermetures d'usines, le déficit de formation des travailleurs, la difficulté d'employeurs à formaliser les compétences qu'ils recherchent, l'absence de visibilité". Néanmoins, en 2014, la lutte contre le chômage restera la "bataille mère de toutes les batailles", a-t-il martelé. "Nous ne promettons pas des miracles mais le volontarisme d'une mobilisation de tous."