Chômage : le gouvernement fait fi de toutes les prévisions internationales

  • A
  • A
Chômage : le gouvernement fait fi de toutes les prévisions internationales
Partagez sur :

Alors que les chiffres du mois d'avril sont publiés ce soir, le gouvernement réaffirme son engagement à inverser la courbe d'ici la fin 2013...

Aucune amélioration n'est attendue sur le front de l'emploi, alors que les chiffres du chômage pour le mois d'avril seront publiés ce soir. "Il n'y a pas beaucoup de raisons pour que, à ce stade là de l'année, ils (les chiffres) soient meilleurs que les mois précédents. Nous l'avons toujours dit il y a une période de montée du chômage", a répété le 28 mai dernier le ministre du Travail, Michel Sapin sur BFM Télé. Au mois de mars, le nombre de demandeurs d'emplois inscrits en catégorie A - sans aucune activité - avait progressé de +1,2 % pour le 23ème mois consécutif à 3,22 millions de personnes, battant le dernier record de 1997 (3,19 millions). Amélioration d'ici la fin de l'année "Par contre, je vois des raisons pour que les choses s'améliorent d'ici la fin de l'année", grâce aux instruments de politique mis en place, a-t-il ajouté. Martelant une fois de plus que l'objectif est toujours d'inverser la courbe du chômage, le gouvernement va à l'encontre de toutes les prévisions internationales. Mercredi, c'était au tour de l'OCDE d'ajuster ses prévisions. Comme la Commission européenne et le FMI, l'organisation table sur une hausse de demandeurs d'emplois cette année et la suivante. Le taux de chômage atteindrait 10,7% en 2013 et 11,1% en 2014 contre 9,9% en 2012. "Moi, je ne suis pas dans les concours de pronostics, je ne fais pas un pari sur l'avenir", a répondu avec conviction François Hollande mercredi, devant la presse, ajoutant : "je fais une politique qui doit avant la fin de l'année 2013 inverser la courbe du chômage et après en 2014 continuer à réduire le chômage"...