Chômage: la hausse se poursuit en janvier !

  • A
  • A
Chômage: la hausse se poursuit en janvier !
Partagez sur :

Le ministre du Travail, Michel Sapin rappelle cependant que la tendance est à la modération...

Le chômage a poursuivi sa hausse en ce début d'année...D'après les chiffres publiés ce mercredi soir par le ministère du Travail, le nombre d'inscrits dans la catégorie A, sans la moindre activité, recensés le mois dernier était de 3.316.200 en France métropolitaine. C'est 8.900 de plus après +10.200 en décembre, soit une hausse de 0,3%, comme le mois précédent (+4,4% sur un an). Ce chiffre correspond donc à un nouveau record. Le chômage des jeunes se stabilise Dans le détail, après plusieurs mois de repli, le nombre de demandeurs d'emploi de moins de 25 ans inscrits en catégorie A s'est stabilisé (-1,4% sur un an). Le nombre de ceux âgés de 25 à 49 ans augmente de 0,1 % (+3,5% sur un an) et celui des demandeurs d'emploi de 50 ans et plus s'accroît encore de 1% (+11,6% sur un an). En ajoutant les catégories B et C, les personnes qui ont exercé une activité réduite, le nombre d'inscrits à Pôle emploi a progressé de 0,5% pour s'élever à 4.929.900 en France métropolitaine et 5.228.800 en incluant les départements d'Outre-mer. Analyser la tendance "sur plusieurs mois" Si le gouvernement n'est toujours pas parvenu à inverser la courbe du chômage, le ministre du Travail Michel Sapin a cependant tenu à signaler que la hausse a été "progressivement  maîtrisée". "Il y avait au début 2013, 30.000 (demandeurs d'emploi) de plus contre 5.000 de plus à la fin de l'année", a-t-il déclaré ce matin sur i-Télé. "Comme à l'habitude, la volatilité de cette donnée mensuelle rend nécessaire une analyse des tendances sur plusieurs mois (...) La nouvelle progression des embauches en janvier, la bonne tenue de l'intérim depuis un an ou encore les perspectives de reprise de l'activité sont autant de signes que l'année 2014 permettra de renouer durablement avec les créations d'emploi", ajoute-t-il dans un communiqué publié sur le site du ministère du Travail. Le taux de chômage devrait continuer à progresser de manière plus modérée. Selon la Commission européenne, il culminera à 11% à la fin de cette année, après +10,8% en 2013. En 2015, il se maintiendrait à 11%. "D'ici mi-2014, le taux de chômage augmenterait de 0,1 point, à 11%. �? l'horizon de la prévision, les créations nettes d'emplois ne seraient en effet pas suffisantes pour absorber la hausse de la population active (+113 000) ", estime de son côté l'INSEE, dans sa note de conjoncture publiée en décembre dernier.