Chômage : François Rebsamen réclame davantage de contrôles par Pôle Emploi

  • A
  • A
Chômage : François Rebsamen réclame davantage de contrôles par Pôle Emploi
Partagez sur :

Le ministre du Travail veut s'assurer que les chômeurs recherchent activement un emploi.

Alors que 350.000 postes sont non pourvus et que le taux de chômage vole de record en record, mois après mois, le ministre du Travail, François Rebsamen a demandé à Pôle Emploi que les contrôles soient renforcés. Il faut "vérifier que les gens cherchent du travail", a-t-il martelé ce mardi matin sur i-Télé. Si ce n'est pas le cas, "ils seraient radiés. A un moment, il faut qu'il y ait une sanction", a ajouté François Rabsamen, précisant toutefois que "ce n'est pas la majorité" des personnes au chômage. Cibler les contrôles Le ministre du Travail a estimé que Pôle Emploi a "les moyens d'assurer ce suivi". Dans un rapport de la Cour des comptes paru en début d'année, les Sages reconnaissent que la France a fait des efforts en matière de lutte contre la fraude aux allocations chômage grâce notamment à une collaboration plus étroite entre les différents acteurs, mais que le chemin à parcourir est encore long. Les auteurs du document préconisaient d'ailleurs de mieux cibler les contrôles, à partir de critères précis. Une mesure préconisée... par Nicolas Sarkozy En 2011, Nicolas Sarkozy alors président de la République s'était déjà prononcé en faveur d'un contrôle renforcé des chômeurs. "Il faut s'assurer que celui qui est au chômage et qui a des allocations grâce a la solidarité nationale fera tous ses efforts pour accepter une offre d'emploi ou pour accepter une formation pour s'en sortir", avait-il alors déclaré.