Chaque opérateur, dont Free, doit investir dans les réseaux mobiles

  • A
  • A
Chaque opérateur, dont Free, doit investir dans les réseaux mobiles
Partagez sur :

C'est ce que recommande un rapport présenté par le gouvernement...

Le gouvernement français a dévoilé mardi un train de mesures afin que le secteur des télécommunications mobiles renoue avec l'investissement et la création d'emplois en France. "Ces mesures portent sur l'incitation de chacun à investir dans les réseaux mobiles, sur l'accélération du déploiement du très haut débit mobile, sur le niveau d'emplois en France dans le secteur de la relation client, enfin sur les modes de commercialisation des terminaux mobiles", explique dans un communiqué le Ministère du redressement productif. Le recours à l'itinérance doit rester l'exception En particulier, les pouvoirs publics souhaitent que le recours à un réseau en propre soit la règle, notamment en ce qui concerne Free Mobile, ce qui induit que le recours à l'itinérance doit rester une exception et qu'il ne "saurait servir de modèle économique et ne peut donc se concevoir que de manière transitoire, en tous cas dans les zones denses". Le gouvernement a prévu de publier début 2013 des lignes directrices sur les conditions de mutualisation et d'itinérance "permettant d'assurer au secteur un environnement réellement incitatif à l'investissement et à même de répondre aux enjeux de couverture des territoires les moins denses dans des délais adaptés et avec un haut niveau de service". En outre, des mesures pour accélérer le déploiement de la 4G sont préconisées. Enfin, le gouvernement "entend accompagner la politique commerciale des opérateurs en matière de terminaux" et prévoit "d'éventuelles évolutions réglementaires qui permettraient à la fois la sécurisation juridique du modèle de subventionnement des terminaux ainsi qu'une possible modération du rythme de renouvellement des terminaux".