Changes: Louis Gallois appelle la BCE et l'Eurogroupe à agir contre l'euro fort !

  • A
  • A
Changes: Louis Gallois appelle la BCE et l'Eurogroupe à agir contre l'euro fort !
Partagez sur :

Selon lui, la BCE dispose d'un outil influent: les taux d'intérêt...

Le niveau élevé de l'euro est "un vrai problème" pour les industriels français. Louis Gallois, commissaire général à l'investissement, s'inquiète ce matin dans un entretien publié par 'Les Echos' et estime que "l'euro, situé autour de 1,35-1,40 dollar peut étouffer la petite reprise à laquelle nous assistons", en renchérissant les exportations des pays de la zone euro.    La BCE doit se saisir du problème   L'ancien patron d'EADS, qui à ce titre s'est souvent plaint de la force de l'euro, appelle l'Eurogroupe (les ministres des Finances de la zone euro) et la BCE à "se saisir du problème". La Banque centrale européenne notamment, "dispose de l'outil des taux d'intérêts", souligne-t-il, appelant implicitement la BCE, qui se réunira jeudi, à baisser ses taux directeurs, fixés à 0,5% actuellement. "Certains pays ont joué ou accepté la baisse de leur monnaie : le Japon, le Royaume-Uni, les Etats-Unis, certains émergents ; pouvons-nous accepter d'en être victimes  sans broncher ?". Pour le dirigeant, un euro "à un taux raisonnable ne dispense ni des efforts ni des réformes, mais il est aussi nécessaire au redressement de notre compétitivité".   L'euro s'est nettement apprécié depuis que la crise budgétaire aux Etats-Unis a décalé dans le temps les attentes d'un retrait des injections massives de liquidités par la Réserve fédérale américaine. La monnaie européenne cote ce matin 1,3488$, en légère baisse de 0,1%.