Changement de propriétaire pour les puces de Saint-Ouen

  • A
  • A
Changement de propriétaire pour les puces de Saint-Ouen
Partagez sur :

Le PDG du groupe Studyrama s'est offert les deux marchés phares du site parisien

Changement de propriétaire pour une partie des puces de Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis... Le PDG de Studyrama, Jean-Cyrille Boutmy, a confirmé mardi aux 'Echos' qu'il avait racheté les deux marchés phares, Paul-Bert et Serpette. L'actuel propriétaire de ces sites est la société Grosvenor, qui appartient au duc de Westminster. Le montant de l'opération pourrait s'élever à 25 ou 30 millions d'euros, selon le quotidien économique, mais ce chiffre n'a pas été confirmé. Développer la communication "C'est un lieu unique au monde, méconnu des Français et des étrangers. Alors que le Louvre des Antiquaires va disparaître et que le Village Suisse a du mal à renaître, je veux en faire le point de rassemblement des antiquaires et développer la communication digitale et l'événementiel pour mieux le promouvoir", a déclaré Jean-Cyrille Boutmy aux 'Echos'. 5 millions de visiteurs Les Puces de Saint-Ouen regroupent actuellement 14 marchés sur sept hectares et attirent plus de 5 millions de visiteurs par an, selon le site internet, et se targuent d'être le quatrième lieu touristique le plus visité en France. Le marché a été classé "Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager" en 2001.