Carrefour rachète 127 centre commerciaux à Klépierre

  • A
  • A
Carrefour rachète 127 centre commerciaux à Klépierre
Partagez sur :

Le portefeuille concerné comprend des galeries de petite et moyenne tailles qui avaient été acquises en 2000... auprès de Carrefour...

La rumeur de l'opération avait fait son apparition en novembre dernier, obligeant les parties à confirmer l'existence de discussions. Carrefour et Klépierre ont signé le protocole d'accord de cession par la foncière de gestion d'un portefeuille de 127 galeries commerciales attenantes à des hypermarchés du distributeur, à un consortium comprenant Carrefour et des investisseurs institutionnels, pour 2,01 milliards d'euros droits inclus. Le portefeuille concerné comprend des galeries de petite et moyenne tailles qui avaient été acquises en 2000... auprès de Carrefour ! Le distributeur a ainsi voulu faire machine arrière, dans le cadre de la nouvelle stratégie initiée par Georges Plassat. Les actifs représentent 476.000 m2 au total, dont 57 galeries en France (70% de la valeur de la transaction), 63 en Espagne (19%) et 7 en Italie (11%). Décote pour l'Espagne Le montant payé par l'acquéreur est conforme aux valeurs d'expertises menées par Klépierre au 30 juin 2013 pour la France et l'Italie, mais fait ressortir une décote pour l'Espagne. La part de la foncière dans le prix ressort à 1,67 milliard d'euros. Klépierre précise qu'il ne conserverait pas les contrats de gestion locative et immobilière attachés à ce portefeuille dans le cadre du protocole. La transaction devrait aboutir au second trimestre 2014, et ne serait pas soumise à des conditions suspensives de financement ou de levée de fonds. Les opérations d'information-consultation des instances représentatives du personnel vont démarrer. Les autorités de la concurrence vont avoir à se prononcer en France et en Espagne, et les autorités locales françaises seront consultées sur leur droit de préemption. Retour aux fondamentaux Avec cette opération, Carrefour poursuit sa "stratégie de retour aux fondamentaux", et annonce en parallèle son projet de création d'une société regroupant 172 centres commerciaux provenant d'une part de l'acquisition annoncée ce jour (127 galeries), et d'autre part de l'apport par Carrefour de 45 sites en France pour une valeur de 0,7 milliard d'euros avec un loyer annuel brut d'environ 45 millions d'euros. Le portefeuille de cette entité atteindra ainsi plus de 800.000 m2 de surfaces commerciales, un patrimoine de 2,7 milliards d'euros et un plan de rénovations et d'extensions créateur de valeur. Son financement sera assuré pour 1,8 milliard d'euros par fonds propres, dont 42% détenus par Carrefour et le complément par des investisseurs institutionnels, et à hauteur de 900 millions d'euros par dette. Ses résultats seront mis en équivalence dans les comptes de Carrefour.