Carrefour : "les tendances se sont stabilisées en France et en Europe"

  • A
  • A
Carrefour : "les tendances se sont stabilisées en France et en Europe"
Partagez sur :

Le groupe rencontre cependant des difficultés récurrentes en France et en Europe du Sud.

Enfin du positif pour Carrefour... Le distributeur a fait un peu mieux que prévu par le consensus au second trimestre, malgré des difficultés récurrentes en France et en Europe du Sud. "Ces chiffres sont mauvais mais sans surprise", résume Aurel BCG ce matin, en restant à "conserver" sur le dossier, car il craint une seconde partie d'année difficile. Lors de la conférence de présentation des revenus du premier trimestre "Carrefour avait dit qu'il avertirait le marché s'il constatait un fort décalage entre ses attentes de résultats annuels et les attentes du consensus", rappelle de son côté le CM-CIC Securities. Le fait que le distributeur n'ait rien dit pourrait être vu comme un signe rassurant. Carrefour a dégagé un chiffre d'affaires semestriel de 43,684 milliards d'euros, en hausse de 0,9% en glissement annuel sur une base publiée comme sur une base de change constante. Hors essence et à magasins comparables, l'activité se contracte de -0,5%. Sur le seul second trimestre, l'activité ressort à 21,715 milliards d'euros, en retrait de -0,3% sur un an en basse publiée et en baisse de -1,3% à magasins comparables et hors essence. Les revenus sont très proches de l'attente moyenne de 21,6 milliards d'euros du consensus Bloomberg. En Bourse, le titre profite de ces annonces en progressant de 4,7% à 13,82 euros, une heure après l'ouverture...