Carburants : Total ne peut pas "faire plus" que la baisse de six centimes

  • A
  • A
Carburants : Total ne peut pas "faire plus" que la baisse de six centimes
Partagez sur :

Le PDG du groupe assure qu'il est limité par ses marges...

L'annonce faite mardi soir par le gouvernement d'une baisse des prix du carburants pouvant aller jusqu'à six centimes par litre est d'ores et déjà appliquée dans certaines stations-services. Total en ferait partie, à en croire son PDG, Christophe de Margerie. "Cinq à six centimes par litre, pas plus" "Nous avons pris la décision (...) dans nos stations, il y a aura une baisse de deux centimes sur le réseau national et de trois centimes sur le réseau autoroutier (...) avec les trois centimes du gouvernement cela correspond à une baisse de cinq et six centimes", par litre, a-t-il expliqué ce mercredi matin, au micro de RTL. "On ne peut pas faire plus parce que nous sommes limités par nos marges", a-t-il ajouté, rappelant que la marge est de un centime par litre et que le groupe peut vendre à perte sur une courte période mais "pas sur un an". Contrôles réguliers Le ministère de l'Economie assure que la Direction générale de la concurrence et de la répression des fraudes (DGCCRF) a été "immédiatement mandatée pour vérifier la baisse effective des prix à la pompe". Par ailleurs, L'observatoire des prix et des marges, devra assurer un contrôle étroit, notamment sur les marges des professionnels.