Canal+ acquiert Direct8 et Direct Star, chaînes du groupe Bolloré

  • A
  • A
Canal+ acquiert Direct8 et Direct Star, chaînes du groupe Bolloré
Partagez sur :

Un achat qui a surpris les analystes ce vendredi matin...

L'annonce de l'acquisition des chaînes de télévision de Bolloré par Canal + (Vivendi) modifie le paysage audiovisuel français et surprend les analystes, ce matin, à l'image d'Exane BNP Paribas qui note que l'opération est payée au prix fort : 465 millions d'euros de valorisation pour une structure qui devrait réaliser 85 millions d'euros de revenus et à peine proche de l'équilibre cette année. Si Vivendi devrait être en mesure de générer des synergies intéressantes et de faire croître l'activité, l'analyste est sceptique quand au rendement de l'opération à court et moyen terme et souligne que cela renforce la complexité de la structure Canal +. Enfin, Exane estime que la lecture est négative pour TF1 et M6. Du côté de Cheuvreux, on estime que la transaction constitue la contre-attaque du groupe à l'offensive des autres groupes pour tenter de retarder sa chaîne de TNT gratuite. Le bureau d'études pense cependant que la transaction devra passer par les cases CSA et Autorité de la Concurrence avant de voir le jour, ce qui ne sera pas forcément une sinécure et pourrait déboucher sur des ajustements. En conclusion, il estime que la transaction n'est pas un événement majeur pour Vivendi mais que cela en est un pour la télévision hexagonale. "Cette opération n'est pas loin d'être le pire des scénarios pour les concurrents, TF1 et M6, et offre un joli étalon de prix pour l'indépendant NRJ12", termine le spécialiste. A la Bourse de Paris vers midi, TF1 trébuche de 6,7% à 9,59 euros (grevée il est vrai aussi par la dégradation à "neutre" de JP Morgan) et M6 de -5,2% à 13,47 euros. En revanche, Vivendi regagne 1,5%. Quant à Bolloré, le dossier est en hausse de plus de 3% à 161 euros, alors que les analystes estiment que le groupe va pouvoir réallouer des fonds dans ses autres activités médias, comme Havas.