Cahuzac : Pierre Moscovici dément les informations de 'Valeurs actuelles'

  • A
  • A
Cahuzac : Pierre Moscovici dément les informations de 'Valeurs actuelles'
Partagez sur :

Le ministre de l'Economie rejette avec "la plus grande force les allégations sans fondement"...

Pierre Moscovici dément "avec la plus grande force les allégations sans fondement parues dans 'Valeurs actuelles'"... Le ministre de l'Economie a publié un communiqué à la mi-journée, après les informations publiées par l'hebdomadaire. Selon ses journalistes, le ministre connaissait dès le mois de décembre l'existence du compte caché de Jérôme Cahuzac. Il aurait envoyé une mission secrète en Suisse qui n'aurait eu aucune difficulté à obtenir la confirmation recherchée. Mais selon le communiqué de Bercy, "une telle démarche n'aurait pas été conforme au droit international et aux principes de l'administration française". Pierre Moscovici assure qu'il "n'y a pas eu de demande de l'administration fiscale à son homologue suisse, sous une forme ou sous une autre, formelle ou informelle, écrite ou orale, avant le déclenchement de la procédure d'assistance administrative internationale le 24 janvier 2013". Pas de complaisance Soupçonné par l'opposition d'avoir cherché à couvrir l'ex-ministre du Budget, Pierre Moscovici se défend de toute complaisance ou faille dans l'enquête diligentée auprès de la Suisse sur le compte de l'ex-ministre du Budget. "Pierre Moscovici a communiqué toutes les pièces de ce dossier aux présidents des commissions des finances, ainsi qu'aux rapporteurs généraux de ces commissions, et répondu à toutes leurs questions", se défend le ministre. Il précise qu'il se tiendra, "le moment venu, à la disposition du Parlement", en cas de "création d'une commission d'enquête parlementaire". Il indique par ailleurs se réserver le droit "d'apporter des suites judiciaires sur toutes allégations mensongères le concernant dans ce dossier".