Cahuzac est "confiant" sur la situation fiscale de Google

  • A
  • A
Cahuzac est "confiant" sur la situation fiscale de Google
Partagez sur :

Les tractations se poursuivent, alors que le fisc réclamerait 1,7 milliard d'euros au géant américain...

Le gouvernement français poursuit ses tractations avec Google... Sans le citer directement, le ministre du Budget Jérôme Cahuzac a déclaré que l'administration française était en pourparlers avec le géant internet américain, afin de trouver un accord sur le montant des impôts à verser. D'après 'Le Canard enchaîné', l'enveloppe pourrait représenter 1,7 milliard d'euros. "L'administration a demandé à cette entreprise de régulariser sa situation (...) Il y a un dialogue entre cette entreprise et l'administration, le cas échéant la justice sera saisie" par l'entreprise, a-t-il déclaré, en évoquant seulement des discussion avec "un moteur de recherche". Il s'est par ailleurs dit "confiant" sur l'issue d'une éventuelle action en justice. "Eléments largement probants "Si tel était le cas, j'ai la conviction tout à fait sincère que l'Etat, l'administration dispose des éléments largement probants pour que la justice confirme ce qu'est aujourd'hui l'analyse de l'administration", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse sur la fraude fiscale à Nanterre (Hauts-de-Seine). "Il a été mis en évidence une activité domiciliée en France qui est incontestable", a poursuivi Jérôme Cahuzac. Le fisc soupçonne le géant de l'internet d'avoir mis en place un montage assez classique des grandes sociétés étrangères, consistant à déclarer en Irlande les profits tirés des activités commerciales réalisées en France, ce qui lui permet de bénéficier de la fiscalité très favorable en vigueur à Dublin.