Budget : 8 Français sur 10 ne croient pas au déficit de 3% du PIB fin 2013

  • A
  • A
Budget : 8 Français sur 10 ne croient pas au déficit de 3% du PIB fin 2013
Partagez sur :

Ils sont 78% à penser que le gouvernement ne tiendra pas cet objectif...

C'est un nouveau revers pour l'équipe du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault... 78% des Français estiment que l'objectif de déficit à 3% du PIB fin 2013, fixé par le gouvernement ne sera pas atteint, d'après un sondage Ifop réalisé pour 'Acteurs publics'. Des Français résignés? Pourtant, dans le cadre du projet de loi de finances 2013, un effort de 30 milliards d'euros - 20 milliards de hausses d'impôts et 10 milliards de baisses des dépenses de l'Etat - a été annoncé, afin de tenir cet objectif. "On voit peut-être là un élément de fragilisation de l'effort conséquent demandé aux Français. Celui-ci, à défaut d'être soutenu est accepté voire intériorisé", commente l'institut de sondages. Les Français veulent épargner l'Education, la Justice et la Santé Concernant les dépenses de l'Etat, les Français estiment que le ministère de la Défense devrait être celui qui réalise le plus d'économies - 25% le citent en premier - suivis de Bercy à égalité avec le ministère des Affaires étrangères (17%). Enfin, 14% des personnes interrogées citent le ministère de la Culture. A l'inverse, les sondés veulent épargner la Justice (2%), la Santé (4%) ou encore l'Education (6%). Rappelons que ces derniers postes sont préservés, avec notamment des créations d'emplois. "Cette hiérarchie (...) dessine en creux les attentes de l'opinion publique. La nécessité de réaliser des économies se heurte à deux 'lignes rouges': le régalien (Justice et Sécurité) ainsi que les domaines ministériels intervenant le plus dans le quotidien des Français (Santé et Ecole)", conclut Ifop.