Bruxelles veut faciliter les livraisons de colis transnationales

  • A
  • A
Bruxelles veut faciliter les livraisons de colis transnationales
Partagez sur :

Ce service doit aller de pair avec le développement du e-commerce...

A quelques jours de No�"l et alors que le commerce en ligne connaît une expansion continue, la Commission européenne a adopté lundi une communication visant à améliorer les livraisons transnationales de colis. "Des mesures supplémentaires sont nécessaires afin que les détaillants en ligne et les consommateurs puissent bénéficier de services (...) à la fois accessibles, de qualité élevée et bon marché et que les besoins des PME et des régions moins développées ou moins accessibles soient d�"ment pris en compte", a souligné le Commissaire au marché intérieur, Michel Barnier dans un communiqué. Trois objectifs La Commission européenne s'est fixée trois objectifs: améliorer la transparence de l'information, proposer davantage de solutions de livraison, de meilleure qualité et à un prix plus abordable et améliorer le traitement des recours introduits par les consommateurs. Bruxelles rappelle que la livraison physique des colis de qualité est l'un des éléments déterminants pour favoriser le développement du commerce en ligne. Accompagner un secteur en expansion Rien qu'en France, le Groupe La Poste rappelle que son opérateur colis traite en moyenne 1 million de livraisons par jour. Avec les fêtes de fin d'année, ce chiffre double. Un pic de 2,3 millions de colis est même attendu le 18 décembre. Il faut dire que la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) s'attend à ce que les Français dépensent plus de dix milliards d'euros en 2013 pour No�"l, soit une hausse de 14% par rapport à 2012...