Bruxelles propose une loi visant à protéger les entreprises européennes

  • A
  • A
Bruxelles propose une loi visant à protéger les entreprises européennes
Partagez sur :

Un pas vers le "Buy European Act" ?

"La France demandera que l'Europe se dote d'un "Buy European Act" sur le modèle du Buy American Act pour que les entreprises qui produiront en Europe bénéficient de l'argent public européen", avait déclaré le Président-candidat lors de son grand meeting de Villepinte. Nicolas Sarkozy avait ajouté que Paris le ferait seul si l'Europe n'appliquait pas la mesure dans l'année qui suit. La Commission européenne a fait un pas en ce sens mercredi, avec la présentation de mesures visant à faciliter l'accès des entreprises européennes aux marchés publics internationaux. "L'Union européenne doit cesser d'être naïve, et se fixer pour objectifs l'équité et la réciprocité des échanges mondiaux", a martelé le commissaire chargé du marché intérieur et des services, Michel Barnier. La proposition de loi de la Commission vise à imposer davantage de transparence pour "les offres anormalement basses afin de lutter contre la concurrence déloyale de prestataires de pays hors UE sur le marché européen". Bruxelles pourra aussi restreindre l'accès au marché de l'UE en cas "de discrimination grave et répétée à l'encontre de fournisseurs européens dans un pays hors UE". Par cette proposition, l'Union Européenne pourra "exercer, dans les négociations internationales et avec nos partenaires, une plus grande pression afin que ceux-ci ouvrent leurs marchés publics aux entreprises européennes", a expliqué le commissaire européen chargé du commerce, Karel de Gucht.