Bruxelles et BCE étudient les scénarios d'une sortie de la Grèce de l'euro

  • A
  • A
Bruxelles et BCE étudient les scénarios d'une sortie de la Grèce de l'euro
Partagez sur :

Le commissaire au Commerce, Karel De Gucht, a confirmé pour la première fois dans un entretien l'existence de plans d'urgence...

Bruxelles et la Banque centrale européenne planchent bien sur différents scénarios de sortie de la Grèce de la zone euro. Cette éventualité est régulièrement évoquée par les observateurs, depuis l'échec des élections législatives du 6 mai, marquées par la montée en puissance de partis politiques opposés aux mesures d'austérité... Le commissaire au Commerce, Karel De Gucht, a confirmé pour la première fois l'existence de plans d'urgence pour faire face à cette hypothèse. "Il y a un an et demi, un risque d'effet domino aurait pu exister", a déclaré Karel De Gucht au quotidien belge 'De Standaard'. "Mais aujourd'hui, il y a, à la fois au sein de la Banque centrale européenne et de la Commission européenne, des services qui travaillent sur des scénarios d'urgence dans le cas où la Grèce n'y arrive pas." "Une sortie de la Grèce ne signifie pas la fin de l'euro, comme certains le prétendent", a-t-il tempéré. Par ailleurs, une porte-parole du ministère allemand des Finances a dit que Berlin se préparait à toutes les éventualités. "Depuis deux ans, nous avons fait tout ce qui est possible pour garder la Grèce dans la zone euro (...) Le gouvernement allemand a évidemment la responsabilité envers ses citoyens d'être prêt pour toute éventualité", a-t-elle souligné. Les spéculations sur l'élaboration de tels projets allaient bon train depuis plusieurs semaines, sans être confirmées. La patronne du FMI, Christine Lagarde, avait posé une première pierre cette semaine, en déclarant que le Fond monétaire se préparait "techniquement" à une sortie de la Grèce.