Bruxelles débloque 10 millions d'euros pour le Mont Saint-Michel

  • A
  • A
Bruxelles débloque 10 millions d'euros pour le Mont Saint-Michel
Partagez sur :

Pour le rétablissement du caractère maritime de ce site visité par 2,5 millions de personnes chaque année...

Bruxelles va débloquer environ 10 millions d'euros pour le rétablissement du caractère maritime du Mont Saint-Michel. La Commission européenne précise que ces fonds proviendront du Fonds européen de développement régional (FEDER) et contribueront à un investissement global de 210,6 millions d'euros, dans le cadre de la deuxième phase de ce vaste projet de désensablement de la baie. L'objectif de la restauration du site est de préserver la biodiversité, de protéger l'écosystème, de réduire les émissions de CO2 sur le site et de renforcer l'activité touristique en améliorant l'attractivité du lieu. Quelque 2,5 millions de personnes viennent chaque année visiter l'îlot et son abbaye, un site inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco. Destruction du parking Le projet prévoit notamment des aménagements hydrauliques en amont du barrage sur le Couesnon, afin de renforcer sa capacité de stockage, la destruction du parking au pied du Mont et la construction d'un nouveau pont-passerelle intégré au paysage. Première étape de ce vaste chantier, le Mont Saint-Michel a mis ne place fin avril de nouveaux modes d'accès, pour mettre fin à l'usage des parkings qui s'étalaient à ses pieds. Le nouveau parc de stationnement, situé à plus de 2,5 km de la célèbre abbaye, accueille  les visiteurs motorisés qui, après avoir franchi quelque 900 mètres à pied, rejoignent le site par des navettes sur l'actuelle route-digue qui relie le Mont à la terre ferme.