Bruxelles appelle Google à rectifier le tir dans l'enquête d'abus de position dominante

  • A
  • A
Bruxelles appelle Google à rectifier le tir dans l'enquête d'abus de position dominante
Partagez sur :

La Commission européenne a relevé plusieurs pratiques commerciales abusives et a appelé Google à les éliminer sous peine d'engager une procédure formelle...

Le commissaire européen en charge de la concurrence, Joaquín Almunia a adressé une lettre au PDG de Google, Eric Schmidt concernant l'enquête ouverte par Bruxelles en novembre 2010, sur les supposés abus de position dominante. L'ouverture de la procédure formelle avait fait suite au dépôt par des fournisseurs de service de recherche en ligne de plaintes selon lesquelles leurs services seraient pénalisés dans les résultats de recherche payants et gratuits de Google. "Notre enquête nous a permis d'identifier (...) plusieurs pratiques commerciales utilisées par Google qui peuvent être considérées comme abusives", souligne le commissaire dans un communiqué publié par l'organe exécutif communautaire. Bruxelles attend du PDG de Google des réponses pratiques à même de mettre un terme à ces pratiques déloyales. "Cela permettrait de résoudre ce conflit au moyen d'une décision d'engagement (...) au lieu d'avoir à engager une procédure formelle (...) et d'adopter une décision infligeant des amendes", poursuit Joaquín Almunia. Ce dernier dit espérer que "Google saisira cette occasion pour résoudre rapidement le différend au bénéfice de la concurrence et de l'innovation dans le secteur".