BNP Paribas prêt à lancer la vente de ses actifs égyptiens

  • A
  • A
BNP Paribas prêt à lancer la vente de ses actifs égyptiens
Partagez sur :

La banque cherche à renforcer ses fonds propres

Les banques françaises poursuivent leurs cessions d'actifs. Alors que la Société Générale a confirmé la semaine dernière la cession de sa participation dans TCW à Carlyle Group et à la direction de TCW, BNP Paribas va lancer le processus de vente de certains de ses actifs égyptiens. Une opération à 324 millions d'euros La banque inviterait dans deux semaines les candidats intéressés par la reprise de ses activités de détail en Egypte à présenter leurs offres préliminaires, d'après Reuters qui cite des sources proches du dossier. L'opération pourrait rapporter 400 millions de dollars (324 ME) à la banque française, selon les sources. Parmi les établissements qui pourraient être intéressés par les quelques 70 agences exploitées par BNP Paribas en Egypte, figurent National Bank of Abu Dhabi (NABD) et Qatar National Bank, a indiqué à l'agence une source bancaire. La banque veut renforcer ses fonds propres BNP cherche à vendre cette activité égyptienne afin de renforcer ses fonds propres dans la perspective de Bâle III et de sortir d'activités non stratégiques, avaient indiqué des sources bancaires à Reuters fin juin. "BNP a une part de marché relativement petite en Egypte mais avec un bon potentiel de croissance. Ils sont toujours en train d'examiner toute expression potentielle d'intérêt pour une opération dans le pays qui pourrait survenir", a ainsi indiqué une source proche du dossier. En dehors de ses activités de banque de détail, BNP Paribas est aussi présente en Egypte dans le secteur des services bancaires aux entreprises et aux particuliers. Ces activités ne sont pas concernées par la vente.