BNP Paribas : Moody's maintient sa notation suite à l'accord passé aux Etats-Unis

  • A
  • A
BNP Paribas : Moody's maintient sa notation suite à l'accord passé aux Etats-Unis
Partagez sur :

L'agence de notation a cependant revu en baisse la perspective de solidité financière.

Moody's a confirmé mardi la note de crédit A1 de BNP Paribas tout en révisant la perspective de solidité financière. L'agence l'a abaissée de stable à négative, suite à l'accord passé avec les autorités américaines. A la Bourse de Paris, l'action grimpe de plus de 4% vers 11 heures 30, à 51,59 euros. Solidité financière La banque a écopé d'une amende de 8,9 milliards de dollars, après avoir plaidé coupable pour avoir réalisé des transactions en dollars avec des pays frappés d'embargo par les Etats-Unis. Un montant inférieur aux nombreuses rumeurs évoquées dans la presse. Pour Moody's, la banque bénéficie cependant d'une solide position en capitaux, même en intégrant l'amende et le dividende. En outre, elle sera toujours capable de reconstituer sa trésorerie. La révision en baisse de la perspective reflète en revanche l'effet du règlement américain sur la gouvernance de la banque, son contrôle des risques et un impact potentiel sur sa réputation. Dividende stable La provision constituée par l'établissement étant insuffisante, une charge de 5,8 milliards d'euros sera imputée sur les comptes du second trimestre 2014. BNP Paribas a par ailleurs fait savoir que, malgré cette sanction, le dividende 2014 devrait être proche de 2013, avec un coupon proche de 1,50 euro par action. Enfin, la direction vise toujours un ratio de fonds propres (CET1) "Bâle 3 plein" proche de 10% au 30 juin, en dépit de la charge exceptionnelle de 5,8 milliards d'euros.