BNP Paribas confirme l'accord avec Sberbank

  • A
  • A
BNP Paribas confirme l'accord avec Sberbank
Partagez sur :

Les négociations viennent de déboucher sur la création d'une 'joint venture', qui sera détenue à 70% par Sberbank et à 30% par Cetelem...

BNP Paribas prend des initiatives, malgré la crise financière... La banque française, via sa filiale Cetelem, vient ainsi de signer un accord avec Sberbank, la première banque commerciale russe, en vue de créer une coentreprise dans le crédit à la consommation en Russie. L'information, révélée par le quotidien 'Les Echos' a été confirmée par un porte-parole de BNP Paribas. Les négociations exclusives avaient débuté en juin dernier et viennent donc de déboucher sur la création d'une 'joint venture', qui sera détenue à 70% par Sberbank et à 30% par Cetelem. Les commandes opérationnelles de la nouvelle entité sont confiées à Sberbank, mais les Français auront un droit de veto sur les nominations clefs et deux sièges sur six au conseil de surveillance. L'accord porte sur une durée de dix ans et devrait être opérationnelle l'an prochain. Cetelem est déjà présent en Russie depuis 2004 dans le crédit à la consommation. En 2011, Cetelem a vu ses encours quadrupler pour atteindre 800 millions d'euros en Russie : il affiche ainsi au 4ème trimestre une part de marché de 5,9% sur le crédit en magasins et de 4% sur les ventes de voitures, ce qui le place au 7ème rang sur le marché russe. Des chiffres que le groupe français espère démultiplier rapidement : dans un entretien aux 'Echos' du jour, Thierry Laborde, directeur général de BNP Personal Finance, affirme que Cetelem "espère atteindre 25% à 30% de part de marché dans le crédit à la consommation sur le lieu de vente dans trois à cinq ans et près de 5 MdsE d'encours".