BNP Paribas condamnée par la justice américaine pour fraude aux aides

  • A
  • A
BNP Paribas condamnée par la justice américaine pour fraude aux aides
Partagez sur :

Elle a écopé d'une amende de 80 millions de dollars.

Décidément, la justice américaine ne compte pas lâcher BNP Paribas. Après l'amende record infligée au début du mois, la justice fédérale américaine a condamné l'établissement à payer 80 millions de dollars. En cause cette fois : l'utilisation frauduleuse d'un programme du département de l'Agriculture visant à encourager les exportations américaines. Fraude aux aides Le jugement rendu par le tribunal concerne des faits s'étant produits entre 1998 et 2005, rappelle le département américain de la justice (DoJ). "Nous ne tolérerons pas l'utilisation abusive des programmes financés par les contribuables pour aider les entreprises américaines", a rappelé le procureur général adjoint, par voie de communiqué. En outre, BNP Paribas à contribuer à un système de fraude aux aides publiques. Ainsi, en 2005, la banque française a présenté des demandes au département de l'Agriculture pour les pertes d'un importateur mexicain qui faisait partie du même groupe que la société exportatrice américaine qui lui vendrait la marchandise. Le DoJ rappelle par ailleurs qu'en 2012, un ancien hait dirigeant de BNP, Jerry Cruz, a reconnu avoir reçu des pots de vin de la part des exportateurs. Pas de réaction en bourse A la bourse de Paris, le titre ne semble pas pâtir de cette nouvelle. Dans les premiers échanges, il grimpe de 0,7% à 50,14 euros. Il faut dire que le montant de l'amende semble dérisoire à côté de celle infligée début juillet. BNP Paribas a écopé d'une sanction financière de 8,9 milliards de dollars pour avoir réalisé des transactions entre 2004 et 2012 avec des pays frappés d'embargo.