Bientôt une taxe sur les jeux vidéos neufs ?

  • A
  • A
Bientôt une taxe sur les jeux vidéos neufs ?
Partagez sur :

Elle est recommandée par le Sénat et permettrait de financer un secteur économique en difficulté...

Pour soutenir le secteur des jeux vidéos en crise, un rapport du Sénat présenté ce mardi préconise de rechercher de nouvelles sources de financement, parmi lesquelles une taxe sur les achats de jeux neufs. Quelques centimes "Cette taxe serait d'un montant de quelques centimes ou dizaines de centimes par jeu. Sur des produits commercialisés entre cinquante et soixante-dix euros en moyenne lors de leur lancement, elle représenterait donc une charge  supportable pour l'acheteur", écrivent les auteurs du document, André Gattolin (EELV) et Bruno Retailleau (UMP). En outre, elle ne concernerait pas les jeux d'occasion et ceux vendus sur internet. Cette taxe, clairement identifiée par le consommateur, abonderait un fonds géré par le centre national de la cinématographie (CNC) dont l'objet serait "d'accorder des financements à la création française dans le secteur du jeu vidéo". Mettre en place un fonds participatif PME et TPE constituent la majeure partie des acteurs du secteur. Or leur chiffre d'affaires est faible et leurs fonds propres limités. Le rapport recommande donc de préserver leur indépendance vis-à-vis des éditeurs et d'augmenter leur capacité d'investissement en mettant à leur disposition un fonds participatif. Il serait financé par la Banque publique d'investissement (BPI) et calqué sur le modèle du prêt participatif innovation. Surtout, il serait adapté aux besoins spécifiques de la filière.