Bernard Thibault déplore "la désunion" des syndicats

  • A
  • A
Bernard Thibault déplore "la désunion" des syndicats
Partagez sur :

Le secrétaire général de la CGT appelle les syndicats à "se rassembler" à un peu plus de six mois de la présidentielle...

Le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, a déploré ce vendredi la "désunion" des syndicats, à un peu plus de six mois de l'élection présidentielle de 2012. Il a donc appelé les organisations à "se rassembler" et les salariés du service public à se mobiliser lors des élections des représentants du personnel, qui commencent ce vendredi et durent jusqu'au 20 octobre. "Je pense que plusieurs de nos partenaires syndicaux vont considérer que dans la séquence dans laquelle on est, de fait (...) il n'y a plus de place à l'intervention syndicale, on rentre dans un espace où seul serait légitime le débat des partis politiques et des candidats pour l'élection présidentielle. Ce n'est pas du tout notre état d'esprit", a-t-il dit devant une vingtaine de salariés du lycée Marcel Deprez, dans le XIe arrondissement de Paris. "Il ne faut pas que les salariés se laissent convaincre à cette idée que seul (...) un bulletin de vote pour élire un président de la République suffit en soit à modifier le lendemain de leur quotidien", a ajouté Bernard Thibault. La dernière journée de mobilisation syndicale organisée mercredi n'a pas permis de mobiliser tous les syndicats. FO, la CFE-CGC, la CFTC ont en effet choisi de ne pas participer à ce premier mouvement interprofessionnel depuis les actions sur la réforme des retraites en 2010.