Berlusconi va voter la confiance au gouvernement d'Enrico Letta

  • A
  • A
Berlusconi va voter la confiance au gouvernement d'Enrico Letta
Partagez sur :

Le Cavaliere met fin à la crise politique qu'il a lui-même créée ce week-end...

Le gouvernement italien d'Enrico Letta a obtenu mercredi la confiance du Sénat par 235 voix contre 70. Ce scrutin marque l'échec de la stratégie de rupture préconisée par Silvio Berlusconi, qui a une nouvelle fois changé son fusil d'épaule ces dernières heures... Après avoir créé ces derniers jours en Italie une nouvelle crise politique, le Cavaliere a finalement renoncé mercredi à faire tomber le gouvernement d'Enrico Letta. Peu avant le scrutin, il avait déclaré que les sénateurs de sa formation, le Parti de la liberté (PDL), allaient lui accorder leur confiance. "Nous avons décidé, non sans quelques tourments, de soutenir le gouvernement". Un arbitrage motivé par les promesses du président du Conseil en faveur d'une baisse des impôts et de réformes économiques et judiciaires. Berlusconi abandonne Le Peuple de la liberté (PDL) était sous pression ces dernières jours, pris en tenaille entre les fidèles de Berlusconi qui appellent à voter contre Letta et les dissidents, qui s'activent pour fournir à ce dernier le soutien qui lui manque au Sénat, où la formation du chef du gouvernement, le Parti démocrate (centre gauche), est loin d'être majoritaire. Silvio Berlusconi semble avoir lâché les armes dans la matinée, après avoir lancé l'offensive en demandant samedi aux ministres de son parti de quitter le gouvernement. Menacé de perdre son siège de sénateur après sa condamnation pour fraude fiscale en ao�"t, il a expliqué qu'il attendait d'entendre le discours d'Enrico Letta à la mi-journée.