Berlin prêt à monter à 15% dans le capital d'EADS ?

  • A
  • A
Berlin prêt à monter à 15% dans le capital d'EADS ?
Partagez sur :

Au même niveau que l'Etat français ?

Berlin envisagerait d'acheter cette année 12% du capital d'EADS, pour porter sa participation à 15%, au même niveau que l'Etat français ! Ces chiffres, évoqués ce matin par le 'Financial Times Deutschland', sont supérieurs à ceux qui circulaient jusqu'ici, et tablaient sur l'achat de 7,5% supplémentaires par le gouvernement allemand du capital du groupe aéronautique européen. Ainsi, le 'FTD' affirme que la banque publique KfW, qui possède déjà 3% d'EADS avec des banques régionales, pourrait acquérir comme prévu les 7,5% cédés par Daimler, mais aussi 4,5% des 7,5% actuellement détenus par un consortium d'investissement public-privé comprenant notamment Deutsche Bank et Allianz. Le quotidien financier allemand cite ainsi une source proche du gouvernement disant qu'"au cas où tous les investisseurs privés du consortium Dedalus voudraient céder leur part, le gouvernement prendrait jusqu'à 12% du capital". Il précise que le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, envisage d'accroître les réserves budgétaires 2012 prévues pour ce dossier de 600 millions à 1,6 milliard d'euros. Ces sommes ne sont pas destinées à l'achat de titres, financé par la seule KfW, mais elles servent de garantie... Au cours actuel, une part de 12% d'EADS est valorisée environ 3 milliards d'euros en Bourse, un montant qui a gonflé de près de 30% depuis novembre 2011, au moment ou Daimler avait annoncé son intention de vendre sa part !