Bercy réfléchit à reconduire le gel de l'impôt en 2014, pour les plus riches

  • A
  • A
Bercy réfléchit à reconduire le gel de l'impôt en 2014, pour les plus riches
Partagez sur :

La mesure épargnerait les ménages les plus modestes, c'est-à-dire les foyers ayant moins de 26.420 euros de revenu fiscal pour un célibataire.

Nul besoin d'augmenter les prélèvements obligatoires pour accroître les recettes fiscales ! Selon 'Le Parisien' du jour, le gouvernement pourrait poursuivre le gel du barème de l'impôt et ne pas le réévaluer pour tenir compte de l'inflation. Augmentation mécanique des impôts Or, la non-revalorisation du barème entraîne mécaniquement une augmentation des impôts réglés par les ménages. Cette fois, le schéma retenu par le gouvernement serait un peu plus complexe puisque seules seraient concernés les hauts revenus, à partir de la borne haute de la tranche à 14%. La mesure épargnerait ainsi les ménages les plus modestes, c'est-à-dire les foyers ayant moins de 26.420 euros de revenu fiscal pour un célibataire, moins de 52.840 euros pour un couple ou moins de 66.050 euros pour un couple avec un enfant. Une telle application éviterait aussi à de nombreux ménages de devenir imposables en 2014 avec à la clé la perte de certains avantages (exonérations diverses). D'après le quotidien la mesure n'est pas encore arbitrée. Mais les foyers situés dans les tranches à 30%, 41% ou 45% ne doivent pas aujourd'hui exclure une hausse de leur imposition l'an prochain. D'autant que beaucoup vont être visés par d'autres mesures telle la nouvelle limitation du quotient familial.