Automobile : vers un relèvement du bonus pour "les véhicules propres"

  • A
  • A
Automobile : vers un relèvement du bonus pour "les véhicules propres"
Partagez sur :

Arnaud Montebourg va dévoiler son plan de soutien à l'automobile

C'est ce mercredi que le nouveau plan de soutien au secteur automobile doit être présenté par Arnaud Montebourg. Quelques-unes des mesures proposées pour soutenir la filière ont déjà filtré dans la presse ce matin. Ainsi, selon 'Les Echos', le ministre du Redressement productif devrait annoncer avoir porté de 5.000 à 7.000 euros le bonus maximum pour les véhicules propres. Les autres bonus pour les véhicules faiblement émetteurs de CO2 (dont les hybrides) seraient également augmentés de 100 ou 150 euros. Les achats de l'Etat devront par ailleurs se faire à au moins 25% en électrique ou hybride. "Là encore, il s'agit d'accélérer le développement d'une filière sur laquelle les constructeurs français sont plutôt bien placés", écrivent 'Les Echos'. Le gouvernement attend des contreparties Côté financement, 600 millions d'euros devraient être débloqués par l'Etat et Oséo pour les besoins liés aux investissements mais aussi pour les besoins de liquidité éventuels, précise le quotidien. D'autres mesures devraient être présentées par le ministre, et le gouvernement devrait dans tous les cas exiger des contreparties de la part des constructeurs qui bénéficieront de ce plan. "Les constructeurs étaient affolés hier soir de ce qui risquait de leur être demandés et ils cherchaient encore à négocier avec l'exécutif. Le message sur les contreparties s'adresse à Renault, mais encore plus à PSA", écrit le quotidien économique. Ce plan est dévoilé alors que PSA a annoncé ce matin un nouveau plan d'économies de 1,5 milliard d'euros à l'horizon 2015 après être tombé dans le rouge au premier semestre...