Automobile : Renaut et Peugeot gagnent encore des parts de marché en mai

  • A
  • A
Automobile : Renaut et Peugeot gagnent encore des parts de marché en mai
Partagez sur :

Sur le seul mois, les ventes se sont toutefois stabilisées.

Le rebond observé depuis le mois de mars 2014 sur le marché automobile français a fait une pause en mai avec des immatriculations de véhicules légers en hausse de 0,6% par rapport à la même période de 2013. Le segment des voitures particulières est stable et celui des utilitaires légers progresse de 3,4%. Le Comité des Constructeurs Français d'Automobiles précise que la part diesel descend à 65,7% du marché sur le mois de mai, à comparer à 68,5% un an plus tôt. Solides performances pour PSA et Renault Sur les 5 premiers mois de l'année 2014, le marché français des véhicules légers compte 915.855 immatriculations, 2,5% de mieux que l'an dernier à la même période. 762.141 voitures particulières ont été immatriculées (+3%).Les constructeurs hexagonaux ont continué à reprendre des parts de marché, PSA parvenant à augmenter ses immatriculations de 3,3% en mai et le groupe Renault de 9,2% avec une performance comparable entre les marques Renault et Dacia). De janvier à mai 2014, PSA voit ses immatriculations augmenter de 5,6% et Renault de 9,7% (dont +6,2% pour la marque au losange et +25,6% pour Dacia). Du moins bon chez les constructeurs étrangers Chez les constructeurs étrangers, le groupe Volkswagen affiche un léger rebond en mai et stabilise ses ventes depuis le début de l'année. Les américains Ford et Opel retrouvent des couleurs sur le mois. Mais parmi les constructeurs étrangers, seuls les groupes japonais Nissan (+4,8%) et Toyota (+2%) sont en croissance depuis le début de l'année.