Automobile : Paris voudrait augmenter les tarifs de fourrière

  • A
  • A
Automobile : Paris voudrait augmenter les tarifs de fourrière
Partagez sur :

Selon 'Le Parisien', la mairie et la préfecture plaideraient pour une hausse des tarifs...

Mal se garer à Paris pourrait bientôt couter plus cher... La mairie et la préfecture de la capitale plancheraient sur un projet visant à augmenter les tarifs de mise en fourrière d'un véhicule, croit savoir 'Le Parisien'. Un co�"t moyen de 160 euros Dans une lettre que s'est procurée le quotidien et datant de l'an dernier, l'actuel maire Bertrand Delano�" soutient une proposition du préfet de Police suggérant de "faire passer les frais d'enlèvement de véhicule à 150 euros et les frais de garde à 25 euros", contre respectivement 126 euros et 10 euros actuellement. "Il ne s'agirait (...) finalement que d'un rattrapage de l'inflation constatée depuis 2003", écrit Bertrand Delano�" dans son courrier, précisant que le co�"t d'enlèvement d'un véhicule s'élève aujourd'hui à 160 euros en moyenne, ce qui conduit à creuser les déficits de la ville. Décision ministérielle Dans cette lettre citée par 'Le Parisien', Bertrand Delano�" explique ainsi que la hausse de tarifs permettrait aux fourrières de renouer avec des comptes positifs. En outre, la mairie de Paris n'aurait plus besoin de combler ce déficit qui s'élève à environ cinq millions d'euros par an. 'Le Parisien' note toutefois que la décision ne relève pas seulement de la préfecture de police ou de la mairie de Paris mais notamment du ministère de l'Intérieur et des Finances. "D'une manière générale, les tarifs sont fixés par les Collectivités territoriales, dans la limite d'un tarif plafond fixé par l'�?tat", rappelle en effet Bercy. Au 1er juillet 2013, ils ont ainsi été révisés (communes de moins de 400.000 habitants).