Automobile : le marché français orienté en baisse en août

  • A
  • A
Automobile : le marché français orienté en baisse en août
Partagez sur :

Avec des immatriculations de véhicules particuliers en recul de 10,9%...

Pas d'embellie pour le marché automobile français des véhicules particuliers, qui a flanché de -10,9% en ao�"t, selon les chiffres du Comité des Constructeurs Français d'Automobiles dévoilés ce matin. Au total, 85.565 immatriculations ont été recensées sur la période. Ajustée des jours ouvrables, la baisse s'atténue quelque peu à -6,7%. La tendance est également baissière sur les véhicules utilitaires légers (-5,8%, mais -1,3% seulement ajusté du nombre de jours ouvrés) et les véhicules industriels (-7,8%). Le marché des véhicules légers, qui combine les utilitaires légers et les voitures particulières, baisse de -10,1% en données brutes et de -5,8% en données ajustées à 103.604 unités. Renault progresse Sur les huit premiers mois de l'année, les immatriculations de véhicules légers baissent de -9,4% en données brutes et de -8,3% ajustées des jours ouvrables à 1.405.006 unités. Par constructeur, et sur le segment véhicules légers, PSA Peugeot Citro�"n enregistre une contraction de -15,2%, supérieure à celle du marché, avec 29.960 véhicules vendus. La baisse atteint -17,8% chez Peugeot et -11,8% chez Citro�"n. Le groupe Renault a lui en revanche progressé de 1,1% à 27.618 unités en ao�"t, avec une progression de 2,7% pour la marque au losange, et en dépit d'une baisse de -4,4% chez Dacia.