Automobile: : la voiture de James Bond victime de faussaires chinois !

  • A
  • A
Automobile: : la voiture de James Bond victime de faussaires chinois !
Partagez sur :

Aston Martin, le constructeur du célèbre véhicule a été victime d'un fournisseur chinois...

Shocking ! Aston Martin, la célèbre marque britannique de voitures de luxe, a découvert une importante pièce contrefaite chinoise dans la majorité de ses véhicules... Face aux risques d'accidents, le groupe a d�" se résoudre à annoncer le rappel de 71.590 voitures, ce qui représente les trois quarts des véhicules produits par le groupe depuis plus de 6 ans !   Aucun incident signalé   Aston Martin s'est fait piéger par un sous-traitant d'un fournisseur chinois, qui a utilisé du plastique de contrefaçon pour fabriquer un composant de la pédale d'accélérateur, qui risque de rompre et de provoquer des accidents, bien qu'aucun incident n'ait été signalé jusqu'ici. Le constructeur automobile, contrôlé par des fonds et banques koweitiens, précise que ce rappel concerne tous les modèles à conduite à gauche construits depuis novembre 2007 et toutes les voitures à conduite à droite produits depuis mai 2012, soit environ 75% de l'ensemble des véhicules construits sur cette période. Seule petite consolation : le modèle phare Vanquish, conduit par James Bond dans son  dernier film d'espionnage, n'est pas concerné par cette contrefaçon.   Mauvais timing !   Ce coup dur à l'image de la marque intervient au moment où Aston Martin cherche à ouvrir son capital à de nouveaux investisseurs. Son actionnaire de référence, la banque Investment Dar, a accordé un mandat au groupe Rothschild pour trouver des acheteurs pour reprendre 50% du capital, écrivait l'agence 'Bloomberg' début novembre 2013. Le constructeur automobile indien Mahindra & Mahindra se serait intéressé au dossier, ainsi que le fonds Investindustrial. Les négociations auraient cependant achoppé sur le prix exigé par Dar, qui avait racheté Aston Martin à l'américain Ford en 2007 pour 800 millions de dollars.