Automobile: 2013, nouvelle année de repli pour le marché européen

  • A
  • A
Automobile: 2013, nouvelle année de repli pour le marché européen
Partagez sur :

Le mois de décembre a toutefois été particulièrement dynamique...

Les ventes automobiles ont bondi de 13% à 948.090 unités en décembre, sur le marché européen contre 839.027 il y a un an, annonce ce jeudi matin, l'Association des constructeurs (ACEA). La plupart des pays ont profité de ce dynamisme, à différents degrès. Si les immatriculations de voitures neuves ont progressé de seulement 1,4% en Italie, elles ont affiché une hausse de 5,4% en Allemagne, 9.4% en France et 18.2% en Espagne...! Nouvelle année de repli Concernant 2013, le marché automobile a reculé pour la sixième année consécutive (-1,7%), avec 11,8 millions de véhicules immatriculés. L'ACEA note ainsi que sur les douze derniers mois, les résultats sont davantage contrastés... En Espagne, la croissance a été modérée (+3.3%), alors que les ventes ont reculé en Allemagne (-4.2%), en France (-5.7%) et en Italie (-7.1%). La tendance est également contrastée du côté des constructeurs. PSA a vu ses ventes reculer de 8,4% par rapport à 2012, malgré un bon mois de décembre (+8,6%). L'Italien Fiat a également connu une année difficile (-7,1%), alors que les constructeurs allemands, Volkswagen et BMW limitent la casse (respectivement -0,6% et -0,8%). A l'inverse, Renault a enregistré une hausse de 4,4% de ses immatriculations en Europe. Tendance haussière Malgré une année 2013 encore difficile, les constructeurs automobiles se montrent optimistes. "Le processus de reprise s'installe en Europe. Les personnes reprennent confiance au vu de la bonne tenue des économies", a ainsi déclaré Matthias Wissmann, à la tête de la VDA, la fédération du secteur automobile en Allemagne, auprès de l'agence Reuters. La tendance est en effet à la hausse, les immatriculations étant en progression depuis quatre mois consécutifs. En outre, d'après les analystes interrogés par l'agence de presse, le marché devrait connaître une croissance à un chiffre en 2014.