Aurélie Filippetti tacle le manque de "sens civique" de l'animateur Arthur

  • A
  • A
Aurélie Filippetti tacle le manque de "sens civique" de l'animateur Arthur
Partagez sur :

Alors qu'il a décidé d'installer sa société au Luxembourg...

"Ce n'est pas une hémorragie, on constate simplement qu'il y a des gens qui ont moins de sens civique que d'autres". La ministre de la Culture Aurélie Filippetti a taclé ce vendredi sur Canal+ l'animateur et producteur Arthur, qui a annoncé cette semaine son intention de transférer sa société au Luxembourg, relançant une nouvelle fois la polémique sur l'exil fiscal. "J'ai lu ses déclarations où il dit que ce n'est pas pour des raisons fiscales, alors il faudra qu'il explique pourquoi, parce que je connais bien le Luxembourg, et c'est sans doute pas pour le climat qu'il y va", a-t-elle ironisé. "On est dans une période de crise, on a dit qu'il y aurait des efforts à faire pendant deux ans, il faut se serrer les coudes". "Il faudra être vigilant" "Si jamais il y a de l'argent public qui intervient, ou si les chaînes relèvent du service public, il faudra être vigilant. Moi je n'ai pas envie qu'on fasse de traitement de faveur pour des gens qui ne serrent pas les coudes avec l'immense majorité des Français qui ne sont pas dans les mêmes conditions qu'eux dans leur vie quotidienne", a encore déclaré Aurélie Filippetti. Le site Mediapart a révélé cette semaine que l'animateur Arthur a transféré sa société, Arthur World Participation Group (AWPG), créée en 2006 et dont le capital s'élève à 52 millions d'euros, de Paris au Luxembourg. Son attachée de presse a expliqué qu'il ne s'agissait en rien d'un cas d'exil fiscal, car il "vit en France et paye ses impôts en France", mais simplement d'un choix "stratégique".