Athènes va recevoir une nouvelle tranche de 2,8 milliards d'euros d'aide

  • A
  • A
Athènes va recevoir une nouvelle tranche de 2,8 milliards d'euros d'aide
Partagez sur :

Les dernières mesures décidées par le gouvernement ont convaincu la "troïka"...

Athènes pourra bientôt recevoir une nouvelle tranche de 2,8 milliards d'euros d'aide internationale de la part du Fonds européen de stabilité financière (FESF). "Les dernières mesures prises par les autorités laissent penser que les objectifs fixés en mars devraient être atteints dans un futur proche", écrit dans un communiqué la "troïka", formée par la Commission européenne, la Banque centrale européenne (BCE) et le Fonds monétaire internationale. "En conséquence, les pays de la zone euro pourraient bientôt approuver une tranche d'aide de 2,8 milliards d'euros, qui reste à verser par le FESF depuis la dernière mission d'évaluation", estiment les trois parties, dans la foulée d'une nouvelle mission d'évaluation à Athènes. Solidité du système bancaire Pour la troïka, Athènes est sur le point d'achever la recapitalisation de ses banques, ce qui est essentiel pour que les établissements grecs puissent de nouveau prêter de l'argent à l'économie réelle. "La mission a conclu qu'assez de capitaux seraient disponibles, même en tenant compte d'un scénario particulièrement pessimiste", juge-t-elle. "Ces coussins de capitaux assureront donc la sécurité et la solidité du système bancaire et des dépôts", explique le communiqué. Pour mémoire, la troïka table sur un retour à la croissance en Grèce pour 2014 après six années de contraction du produit intérieur brut. Yannis Stournaras, ministre grec des Finances, a de non côté annoncé qu'Athènes espérait achever l'année avec un budget primaire excédentaire, l'un de ses objectifs, et demanderait donc "une réduction drastique de sa dette" auprès de ses partenaires européens.