Athènes va demander à ses créanciers un nouveau délai de 2 ans

  • A
  • A
Athènes va demander à ses créanciers un nouveau délai de 2 ans
Partagez sur :

Pour atteindre les objectifs budgétaires fixés par l'Union européenne et le FMI...

Son nouveau gouvernement à peine formé, la Grèce a décidé de demander une rallonge à ses créanciers. Les trois partis de la coalition au pouvoir (Nouvelle démocratie, Pasok, et gauche démocratique) vont donc réclamer deux années supplémentaires pour atteindre les objectifs budgétaires fixés par l'Union européenne et le FMI. Le gouvernement demandera également à prolonger les allocations chômage et à limiter les licenciements dans le secteur public, d'après des informations obtenues par l'agence Reuters. Le document de politique générale doit être soumis ce jeudi à l'approbation des trois partis qui forment le gouvernement. Par ailleurs, les nouveaux dirigeants grecs pourraient tenter de réviser les termes du plan de renflouement du pays, tout en insistant sur leur volonté de voir la Grèce conserver sa place au sein de la zone euro. "L'objectif du gouvernement d'union est de s'attaquer à la crise, d'ouvrir la route de la croissance et de réviser les termes du plan de sauvetage sans mettre en péril le cap européen du pays, ni son appartenance à la zone euro", peut-on lire dans le document publié par la coalition.