Athènes devrait avoir besoin d'une rallonge de 10 milliards d'euros

  • A
  • A
Athènes devrait avoir besoin d'une rallonge de 10 milliards d'euros
Partagez sur :

Mais la Grèce ne veut pas de nouvelles conditions à ce nouveau prêt...

Athènes pourrait bien avoir besoin d'une rallonge pour boucler son plan de finances pour 2014-2015. "Si la Grèce a besoin d'un soutien supplémentaire, il sera d'environ dix milliards d'euros", a déclaré Yannis Stournaras, le ministre des Finances, au quotidien 'Proto Thema', ce weekend. Mais ce dernier estime que ce nouveau coup de pouce devra se faire sans nouvelles conditions : "Nous ne parlons pas d'un nouveau renflouement mais d'un plan de soutien économique sans nouvelles conditions" en terme d'austérité, a-t-il ajouté. "Les objectifs, nos obligations, ont été fixés jusqu'en 2016 et on ne peut pas nous imposer de nouvelles mesures ou de nouveaux objectifs." 240 milliards déjà engagés Ces dix milliards d'euros viendraient compléter le plan d'aide en cours, qui arrive à son terme à la mi-2014. Une enveloppe à rapporter aux 240 milliards déjà engagés depuis 2010 par la Commission européenne, la Banque centrale européenne (BCE) et le Fonds monétaire international (FMI), pour renflouer la Grèce et lui éviter un défaut sur sa dette. Le débat sur un nouveau soutien à la Grèce a été lancé la semaine dernière, par le ministre allemand des Affaires étrangères Wolfgang Schaüble, qui a évoqué la probabilité d'une nouveau plan d'aide à la Grèce. Samedi, le commissaire européen à l'Energie, l'Allemand Günther Oettinger, a dit qu'une éventuelle aide supplémentaire à Athènes devrait représenter un peu plus de dix milliards d'euros...