Athènes détaille son plan de rachat d'obligations de 10 milliards d'euros

  • A
  • A
Athènes détaille son plan de rachat d'obligations de 10 milliards d'euros
Partagez sur :

La Grèce a choisi le principe d'une enchère "à la hollandaise" (Dutch auction)...

Athènes donne ce lundi matin le détail de son plan de rachat d'obligations de 10 milliards d'euros... L'objectif est de réduire l'encours de sa dette publique en profitant de la baisse de la valeur des titres. Le gouvernement grec précise qu'il ne consacrera pas plus de 10 milliards d'euros à ces rachats. L'offre sera ouverte jusqu'à vendredi 7 décembre, et la date de règlement est fixée au 17 décembre. La Grèce a choisi le principe d'une enchère "à la hollandaise" (Dutch auction). Suivant cette procédure, les investisseurs proposent un prix auquel il sont disposés à vendre leurs titres, en réduisant ce prix jusqu'à ce que l'acheteur l'accepte. Athènes a également livré sa fourchette de prix : le minimum se situera entre 30,2% et 38,1% du nominal des titres, et le prix maximum entre 32,2% et 40,1%, en fonction de la maturité des titres concernés, répartis sur 20 lignes différentes. Merkel lâche du leste Cette information intervient alors que la chancelière allemande Angela Merkel n'exclut pas un effacement à terme d'une partie de la dette publique grecque. "Si la Grèce prend un jour à nouveau ses revenus en main sans contracter de nouvelles dettes, nous devrons examiner et évaluer la situation. Cela ne surviendra pas avant 2014/2015 si tout se passe comme prévu", déclare-t-elle dans une interview au 'Bild am Sonntag'. Le FMI et les ministres des Finances de la zone euro sont parvenus à se mettre d'accord sur la dette grecque en début de semaine dernière... Le plan conclu doit permettre à Athènes de ramener sa dette à 124% du PIB en 2020, contre 190% prévu en 2013. La Grèce va ainsi enfin recevoir la prochaine tranche d'aide qu'elle attendait depuis des semaines. Elle recevra, dès le mois de décembre 34,4 milliards d'euros.