Asie : les marchés oscillent entre le rouge et le vert avant l'emploi américain

  • A
  • A
Asie : les marchés oscillent entre le rouge et le vert avant l'emploi américain
Partagez sur :

En Europe, la réunion de la BCE sera suivie de près, ainsi que les adjudications française et espagnole.

L'hésitation domine ce jeudi sur les marchés asiatiques, avant la publication, demain, des chiffres de l'emploi américain en septembre... Seule la Bourse de Tokyo progresse nettement de 0,9% à la clôture, tirée par les valeurs exportatrices, tandis que Hong Kong avance plus modestement de 0,04%, Taiwan cède 0,1% et Séoul recule de 0,3%. La Bourse de Sydney gagne 0,3%, Singapour est stable (+0,01%), et Bombay (indice BSE Sensex) prend 0,9%. Les marchés chinois de Shanghai et Shenzhen sont toujours fermés à l'occasion du 'Festival d'automne'. Hier soir à Wall Street, le Dow Jones a avancé de 0,1% et le Nasdaq a pris 0,5% après la publication de statistiques encourageantes, tandis que les cours du pétrole WTI ont plongé de plus de 4% à 87,8 dollars, malgré la baisse des stocks hebdomadaires américains. Attentisme avant l'emploi américain Les marchés asiatiques, qui fluctuent prudemment entre le rouge et le vert depuis le début de la semaine, attendent surtout l'annonce des chiffres de l'emploi aux Etats-Unis, l'indicateur le plus surveillé actuellement pour prendre le pouls de l'économie américaine. En attendant ce chiffre-clé, l'enquête ADP sur l'emploi privé est ressortie meilleure que prévu pour septembre, de même que l'indice ISM des services. En revanche, l'indice PMI global de la zone Euro calculé par l'institut Markit s'est contracté en septembre pour le 8ème mois consécutif, avec des replis particulièrement forts en Espagne et en France. Adjudications et BCE au menu en Europe En Europe, les investisseurs surveilleront ce jeudi les adjudications d'emprunts d'Etat prévues par l'Espagne (3 à 4 milliards d'euros d'obligations à moyen terme) et la France, qui émettra 7 à 8 milliards d'euros d'OAT à moyen et long-terme. Les marchés seront aussi attentifs à la réunion de la BCE, qui sera suivie d'une conférence de presse de son président Mario Draghi. La majorité des économistes table sur un maintien des taux directeurs 0,75%. Le mois dernier, M. Draghi avait rassuré les marchés en annonçant un programme de rachat illimité d'obligations d'Etat sous certaines conditions. Toutefois, la mise en oeuvre de ce programme, notamment en faveur de l'Espagne, est apparue depuis plus complexe que prévu... En Asie, la Banque du Japon tient également une réunion de politique monétaire aujourd'hui et demain. Le mois dernier, la BoJ avait annoncé une hausse de le son enveloppe consacrée aux rachats d'actifs...