Arnaud Montebourg va tout faire pour empêcher le "racket du CICE"

  • A
  • A
Arnaud Montebourg va tout faire pour empêcher le "racket du CICE"
Partagez sur :

Certaines entreprises "se livrent à un racket pur et simple" du crédit impôt compétitivité emploi (CICE), déplore le président de la Médiation inter-entreprises (MIE), Pierre Pelouzet, dans une interview accordée à 'Libération'. Ce dernier a remis aujourd'hui son rapport à Arnaud Montebourg et lui a fait part de ce problème. Le ministre du Redressement productif a promis d'intervenir pour que "ces pratiques cessent". Demande de ristournes de la part des grandes entreprises "De petits patrons ont (...) reçu des lettres de la part de leur donneur d'ordre, qui disaient en substance : puisque vous allez bénéficier du CICE, faites-moi 2% de remise sur les prix", explique Pierre Pelouzet dans les colonnes de 'Libération'. "Il n'est pas question que ce crédit d'impôt qui a d'abord pour objectif d'aller vers l'appareil productif en difficulté (...) d'aider d'abord les PME et les ETI en recherche de croissance, puisse finalement filer par fusion-absorption vers les grands groupes", a répondu Arnaud Montebourg. Le ministre a appelé les entreprises victimes de ce racket à saisir le médiateur national, voire Bercy directement. Pour mémoire, le CICE, est un crédit d'impôt d'un montant total de 20 milliards d'euros, accordé à toutes les entreprises. Pour 2013, il s'élève à 4% de sa masse de salariale hors salaires supérieurs à 2,5 fois le smic puis à 6% de celle-ci à compter de 2014.