Areva toujours en lice en Jordanie pour la construction d'une centrale nucléaire

  • A
  • A
Areva toujours en lice en Jordanie pour la construction d'une centrale nucléaire
Partagez sur :

Le groupe nucléaire a été retenu avec son partenaire Mitsubishi Heavy Industries. Le russe Atomstroyexport est également en lice.

Le groupe nucléaire Areva et Mitsubishi Heavy sont en "finale", contre le russe Atomstroyexport, pour la construction de la première centrale nucléaire jordanienne, selon l'agence Reuters, qui cite "des responsables". Ils proposent un réacteur de nouvelle génération de type ATMEA de 1.000 MW. La Jordanie veut réduire sa dépendance aux énergies fossiles, majoritairement fournies par ses voisins. Le pays compte pour cela porter l'énergie nucléaire à 30% du total de ses capacités énergétiques à la fin de l'année 2030. Selon les autorités, le choix du constructeur pourrait prendre trois ans et la construction de la centrale quatre à cinq ans de plus. Le royaume espère également utiliser une partie de ses 65.000 tonnes de dépôts d'uranium pour la centrale nucléaire. Areva a déjà signé en 2010 un accord de co-entreprise pour son extraction dans le centre du pays, dans le cadre d'une concession de 25 ans.