Areva pourrait supprimer des postes en Allemagne, d'après Eric Besson

  • A
  • A
Areva pourrait supprimer des postes en Allemagne, d'après Eric Besson
Partagez sur :

Le ministre de l'Industrie juge qu'une telle restructuration serait "cohérente", alors que le pays a déjà arrêté sept réacteurs...

Eric Besson a répété ce matin qu'Areva ne supprimerait pas de postes en France dans le cadre de son plan stratégique... Mais l'Allemagne, en revanche, pourrait être touchée, d'après le ministre de l'Industrie. "A l'étranger, c'est possible, mais c'est assez cohérent, les questions qui se posent pour Areva, c'est l'Allemagne", a-t-il estimé au micro de RMC . "A partir du moment où l'Allemagne a d'ores et déjà arrêté sept réacteurs il y a quelques semaines, il est assez logique que les salariés d'Areva ne puissent pas continuer leur travail", a-t-il ajouté. Areva emploie actuellement 5.700 personnes en Allemagne. Lundi soir, l'AFP indiquait que le spécialiste du nucléaire s'apprêtait à supprimer 2.700 à 2.900 suppressions emplois, dont 1.000 à 1.200 en France. Une information démentie depuis par la direction du groupe.