Areva : plus de 400 millions d'euros pour le contrat aux Emirats Arabes Unis

  • A
  • A
Areva : plus de 400 millions d'euros pour le contrat aux Emirats Arabes Unis
Partagez sur :

Il dépasse 400 millions d'euros, d'après les annonces faites par le groupe industriel en fin de matinée...

Le contrat remporté par Areva auprès d'Emirates Nuclear Energy Corporation dépasse 400 millions d'euros, d'après les annonces faites par le groupe industriel en fin de matinée. La société émiratie avait officialisé plus tôt en matinée cet accord, sans en préciser le montant précis. De l'uranium enrichi Le contrat porte sur la fourniture, sur une période de 8 ans, d'uranium enrichi destiné à la future centrale nucléaire de Barakah, en cours de construction aux Emirats Arabes Unis. Le programme nucléaire émirien prévoit une mise en exploitation des deux premiers des quatre réacteurs prévus en 2017 et 2018, sous réserve de l'accord des autorités. Démarrage en 2017 Les livraisons débuteront sur la période 2014/2015, le démarrage du premier des quatre réacteurs de 1.400 MW de la centrale de Barakah étant prévu pour 2017. Les trois autres entreront en action progressivement en 2018, 2019 et 2020, selon les objectifs actuels.