Areva, GDF Suez et Vinci s'allient et proposent un grand projet éolien

  • A
  • A
Areva, GDF Suez et Vinci s'allient et proposent un grand projet éolien
Partagez sur :

Le consortium a dévoilé ce matin un projet qui compte trois champs off-shore en Normandie de 125 éoliennes au total fournissant quelque 600 à 700 MGW...

Areva, GDF Suez et Vinci ont présenté ce lundi un projet commun de construction de trois énormes champs d'éoliennes off shore en Normandie (Dieppe, Fécamp, Courseulles-sur-Mer). Au total, le parc devrait être composé de 125 éoliennes fournissant quelque 600 à 700 MGW, soit quasiment l'équivalent d'un réacteur nucléaire. Le projet est soutenu par la Caisse des dépôts et consignations (CDC). Lors de la présentation du projet devant les élus locaux, le PDG de Vinci, Xavier Huillard, a estimé que si le gouvernement retient les propositions du consortium, les investissements nécessaires s'élèveront à environ 2,5 à 3 milliards d'euros par site. Gérard Mestrallet, patron de GDF Suez estime quant à lui que 6.000 emplois directs et indirects seront créés. Il a par ailleurs indiqué que la réussite de ces ambitions tient à l'attribution au consortium d'au moins deux des trois sites normands. Luc Oursel, président du directoire d'Areva, se montre optimiste, étant donné le poids et l'expérience des trois groupes associés. "Nous avons aujourd'hui en commande 120 éoliennes, un produit éprouvé dans un environnement hostile", la mer du Nord, a-t-il déclaré. Ces éoliennes sont fabriquées par le groupe français dans son usine de Bremerhaven, en Allemagne. Le directeur général de CDC Infrastructure, Jean Bensaïd, prévoit que ces usines déployées sur 50.000 m2 contribueront à "la création d'une filière de l'éolien offshore dans notre pays" permettant d'exporter, notamment vers le Royaume-Uni, qui a annoncé un plan d'envergure dans ce domaine.