Areva : cure d'austérité en vue

  • A
  • A
Areva : cure d'austérité en vue
Partagez sur :

Le groupe nucléaire pourrait annoncer de sévères mesures d'économies

Le plan d'économies d'Areva passerait par la suppression de 800 postes sur les sites allemands de Lingen, Offenbach et Erlangen, selon les informations obtenues par 'L'Expansion'. En Belgique, au sein de la filiale EBEC, il est "pratiquement acquis" que l'usine de Dessel fermera sous 3 ans. Aux Etats-Unis, le projet d'enrichissement Eagle Rock serait sur la sellette. La branche minière serait également touchée, car elle nécessite de lourds investissements : le démarrage du gisement d'uranium d'Imouraren, au Niger, serait décalé à 2013 et le projet namibien de Trekkopje pourrait être annulé. En France, les deux usines de transformation d'uranium de la Comurhex vont cesser la production en novembre et décembre, faute de demande après les décisions de l'Allemagne et du Japon sur leur avenir nucléaire. Aucun licenciement n'a cependant pour l'heure été annoncé dans cette unité. Selon le magazine, la branche ingénierie échapperait à la cure d'austérité forcée par la nouvelle donne nucléaire mondiale. Les informations détaillées obtenues par 'L'Expansion' seront fournies dans son édition du 26 octobre.