ArcelorMittal aurait tiré un trait sur Florange

  • A
  • A
ArcelorMittal aurait tiré un trait sur Florange
Partagez sur :

L'Etat travaillerait à un projet de reprise pour 1 Euro symbolique des deux hauts fourneaux...

L'ambiance promet d'être tendue pour Arnaud Montebourg, alors que le ministre du Redressement productif se rend ce jeudi à Florange, pour rencontrer les ouvriers. ArcelorMittal aurait en effet tiré un trait sur le site... Le groupe sidérurgique aurait ainsi confirmé au gouvernement la fermeture définitive des deux hauts fourneaux situés en Moselle, affirme ce matin le quotidien 'Libération'. L'annonce officielle devrait être faite lundi prochain aux syndicats lors d'un comité central d'entreprise (CCE) extraordinaire au siège français du groupe à Saint-Denis (Seine-Saint Denis). Le site repris par l'Etat ? Par ailleurs, 'Libé' affirme que l'Etat travaille à un projet de reprise pour 1 Euro symbolique de ces deux hauts fourneaux, qui sont à l'arrêt depuis mi-2011. ArcelorMittal pourrait ainsi accorder un délai de "plusieurs mois" pendant lesquels l'Etat serait chargé de trouver un repreneur pour la "filière chaude", tandis que le groupe industriel garderait sur place la "filière froide" de transformation du métal produit localement...