Après deux mois de hausse, l'intérim recule en avril

  • A
  • A
Après deux mois de hausse, l'intérim recule en avril
Partagez sur :

Toutes les activités sont concernées...

Après deux mois de hausse, l'emploi intérimaire considéré comme un indicateur avancé du marché de l'emploi, repart en baisse de 2,1% en avril, portant son recul annuel à -6,4% (622.200 intérimaires, données CVS), d'après les données publiées ce lundi par Pôle Emploi. Tous les secteurs sont concernés par ce repli, à commencer par l'Industrie (-0,9%) qui représente 45,9% des emplois intérimaires. La baisse est plus marquée pour le tertiaire (-1,8%) et la construction (-4,6%). Toutes les catégories socio-professionnelles sont également touchées : les ouvriers - qui représentent près de 80% des effectifs - enregistrent des replis de - 4,1% pour les qualifiés et -9,3% pour les non-qualifiés alors que les employés encaissent une chute de 9,4%. Le repli est modéré pour les cadres et professions intermédiaires (-1,9%). "La population des intérimaires reste jeune : 46,3% d'entre eux ont moins de 30 ans en avril 2012. Par rapport à fin avril 2011, les intérimaires de moins de 20 ans, ceux de 20 à 24 ans et ceux de 25 ans à 29 ans ont vu leur part baisser respectivement de 0,8 point, 0,9 point et 0,1 point. En revanche, les autres catégories d'âge voient leur part augmenter", détaille Pôle Emploi. Enfin, géographiquement l'emploi intérimaire progresse dans sept régions sur le mois: Picardie (+3,6%), Haute-Normandie (+2,9%) et Centre (+1,9%) sont celles qui enregistrent les hausses les plus marquées. A l'inverse, les régions Limousin et Pays de la Loire affichent les plus fortes baisses (respectivement -6,0% et -5,9%).