Apple paye moins de 2% de ses impôts hors des Etats-Unis

  • A
  • A
Apple paye moins de 2% de ses impôts hors des Etats-Unis
Partagez sur :

Le géant américain a réalisé pas moins de 36,87 milliards de dollars de bénéfices à l'international cette année, mais n'a payé que 713 millions de dollars d'impôts...

Les comptes annuels transmis par Apple à la SEC, le gendarme de la bourse aux Etats-Unis, montrent que le groupe est imposé à l'international à hauteur de... moins de 2% (contre 35% aux Etats-Unis). Sur l'exercice précédent, le taux d'imposition en dehors des Etats-Unis d'Apple était ressorti à 2,5%. Optimisation Commentant ces chiffres, le 'Sunday Times' rappelle qu'Apple a réalisé pas moins de 36,87 milliards de dollars de bénéfices à l'international cette année, mais n'a payé que 713 millions de dollars d'impôts... Apple, comme la plupart des géants américains, semble donc parfaitement maîtriser l'art de "l'optimisation fiscale". Polémique Google Cette information est révélée en pleine polémique sur la fiscalité des géants de la haute-technologie. Ainsi, le fisc français réclamerait un milliard d'euros à Google d'après 'Le Canard Enchaîné'. L'administration fiscale, qui n'a pas commenté, aurait ainsi trouvé à redire au sujet de transferts entre la branche française du géant américain d'internet et son holding irlandais, lui permettant de minimiser ses bénéfices imposables.