Apple : pas encore le grand calme en Chine !

  • A
  • A
Apple : pas encore le grand calme en Chine !
Partagez sur :

La marque à la pomme est très critiquée par les ouvriers chinois...

L'iPhone 5 met les sous-traitants chinois d'Apple sous pression... Ainsi, une usine d'assemblage d'iPhones exploitée par le groupe Foxconn à Zhengzhou a connu des incidents ces derniers jours... Ceux-ci seraient liés à des tensions entre services, alors qu'Apple se serait plaint de rayures sur les coques de certains iPhones 5. Selon le China Labour Watch, un groupe de défense des droits des travailleurs, deux vacations ont cessé le travail vendredi dernier dans cette usine, après une dispute entre les équipes de production et de contrôle de qualité au sujet de ces rayures... Arrêts de travail En outre, la tension est montée dans la mesure où les ouvriers avaient été priés de travailler toute la semaine dernière, alors que la Chine fêtait le "Festival d'automne", qui compte en principe des jours fériés. Vendredi, 3.000 à 4.000 employés auraient donc cessé le travail, avant de le reprendre le lendemain, selon le China Labour Watch... De son côté, la direction de Foxconn a confirmé que des "incidents isolés" avaient eu lieu les 1er et 2 octobre sur ce site, mais a démenti qu'une grève ait éclaté vendredi... Foxconn aussi Il y a deux semaines, une autre usine de Foxconn, à Taiyuan, avait dû cesser sa production pendant 24 heures après une bagarre générale impliquant 2.000 ouvriers au sujet de leurs conditions de logement en dortoirs. Foxconn, qui emploie plus d'un million de personnes en Chine, a été mis en cause de nombreuses fois ces dernières années au sujet des conditions de travail dans ses usines. Le groupe a fait face à des grèves, des accidents industriels, des émeutes et des suicides d'employés, et a finalement pris depuis deux ans un certain nombre de mesures pour améliorer le sort de ses salariés... Cadences de travail Mais les organisations de défense des employés continuent de dénoncer les cadences de travail, imposées notamment par les exigences d'Apple... Le groupe américain, qui a vendu 5 millions d'iPhone 5 dans les 3 jours suivant le lancement de l'iPhone 5 en septembre, exige de Foxconn d'assurer l'approvisionnement de masse de ses produits, à flux tendus... Ce matin en Bourse, le titre de la maison mère taiwanaise de Foxconn, Hon Hai Precision Industry, a perdu 1,9% à Taipeh, tandis que le titre Foxconn Technology a chuté de 3%.